Reuven Rubin au Musée d’Art de Tel-Aviv

with Aucun commentaire

La vie de Reuven Rubin

Rubin Zelicovici est né le 13 novembre 1893 en Roumanie. Et mort le 13 octobre 1974 à Tel Aviv. Né dans une famille hassidique, il est le 8e de 13 enfants.

Il a beaucoup voyagé  pour étudier l’art : Jérusalem, Paris, New York. A 30 ans (en 1923), il immigre en Palestine.

Le style de Reuven Rubin

Il est l’un des fondateurs du style Eretz-Israël (moderne et naïf). Il peint les paysages bibliques, le folklore et les gens (Yéménites, Juifs hassidiques et Arabes), et des paysages de la Palestine historique et surtout ceux de Jérusalem et de la Galilée.

Il avait l'habitude de signer ses peintures ‘Reuven’ ou son prénom en hébreu et son nom en lettres latines

Le tableau

Dans ce portrait de groupe, Reuven Rubin peint sa famille comme s’ils posaient pour un photograhe de famille avec une séance de photos mise en scène. Mais pas dans un studio de photos, en plein air. La mère est assise au milieu du tableau, entourée de ses enfants Reuven, Yitzhak, et Chana, qui étaient tous réunis après leur immigration vers la terre d’Israël (après la mort de leur père en Roumanie). Rubin a choisi de peindre sa famille dans un paysage d’oliviers avec un feuillage argenté – un cadre qui fait clairement partie de son nouveau pays.

Rubin a fait attention de distinguer sa position de celle de sa famille en ce qui concerne sa pose et son apparence : le pinceau et la palette dans ses mains sont les attributs de sa profession. Il porte des pantoufles rouges et une chemise souple comme celle portée par les pionniers juifs, et est assis sur un tabouret de paille en accord avec le costume local; son apparence prouve son assimilation dan le pays, et se distingue du reste des membres de la famille, dont l’apparence boutonnée fait allusion à leur récente arrivée.

Ce portrait de groupe représente exactement la nouveau style de peinture naïf que Rubin a développé dès son arrivée dans le pays, et qui est inspiré du peintre Henri Rousseau. Rubin a examiné son nouvel environnement comme un enfant découvrant lemonde, en faisant attention à chaque détail (comme, par exemple, les fleurs sauvages dans la main de sa sœur). Il représente l’environnement local dans une lumière optimiste,et en contraste avec ses peintures de la Roumanie, comme « Tentation dans le Désert », cette peinture semble témoigner l’idée que l’artiste a trouvé sa place.

Vous avez bien écouté l'histoire sur le tableau ? Alors répondez maintenant aux questions suivantes

Question n° 1

Question n°1. Quels sujets peint-il le plus souvent?

 

Question n° 2

Quel est le principal style de peinture de Rubin?
Choisissez parmi les trois propositions suivantes:
  • Eretz-Palestine
  • Eretz-Israël
  • Naïf